Joueb.com
Envie de créer un weblog ?
ViaBloga
Le nec plus ultra pour créer un site web.
Débarrassez vous de cette publicité : participez ! :O)


Newsletter


Recherche

Artistes

  • 113
  • 2Pac
  • 50 Cent
  • Akhenaton
  • Akon
  • Alibi Montana
  • Arsenik
  • Black Eyed Peas
  • Booba
  • Diam's
  • Djamal
  • El Matador
  • Eminem
  • F2F
  • Faf Larage
  • Futur Proche
  • G-Unit
  • IAM
  • Intouchable
  • Kaaris
  • Kamini
  • Kanye West
  • Keny Arkana
  • Kool Shen
  • L'Algérino
  • La Fouine
  • La Meute
  • Lord Kossity
  • Ludacris
  • Mac Tyer
  • Mafia K'1 Fry
  • Michaël Youn
  • Mir-sa
  • Rihanna
  • Rohff
  • Sean Paul
  • Sefyu
  • Sinik
  • Sniper
  • Snoop Dogg
  • Soprano
  • S-Pi
  • Tandem
  • TLF
  • Tunisiano
  • Youssoupha
  • Nouveaux rappeurs
    + de clips ...
    + de sons ...

    pagerank


    Interview Soprano

    Biographie   News   Albums   Lyrics   Clips   Interview   Photos

    INTERVIEW ( Psy 4 de la rime )

    Dans quel état d’esprit vous avez aborder ce 2e album ?

    Alonzo : Comme c’était une continuité, on n’a toujours fait des morceaux…on a fait l’album à la suite, il y a pas eu de vraie coupure entre les 2 albums. On avait des textes et des morceaux…des themes qui ont muri depuis le 1er album. On l’a entamer serein.

    Vous êtes la 3ème generation marseillaise du rap, comment vous voyez Marseille aujourd’hui ?

    Sopra : Il y a eu une periode ou tout le monde s’est reposé sur ces « laurier », et a sorti des compiles toutes pouraves en mettant Marseille en gros (mais il n’y a pas que des marseillais qui l’ont fait)…Ca a cassé le coté crédible du rap marseillais. A un moment donné en défendant le premier album on avait l’impression de porter des cadavres, il y a des gens, même pas ils écoutaient, ils crachaient sur l’album parce que c’était marseillais et qu’à un moment, tout ce qui était marseillais etait pourri… Mais avec le temps on a recréé, on a monté des structures, on a fait des mix-tapes, ça a motivé les gens et ça a repris…Les médias sont malgré tout toujours centrés sur Paris, il y a donc peu de gens qui savent ce qui se passe à Marseille et nous on est super fier de dire que ça se passe super bien. Sale Equipe a fait son album, Beretta aussi, Keny…donc on est super content.

    Comment vous sentez le public à l’aube de la sortie de ce 2e album ?

    Alonzo : Pour l’instant on a surtout le retour des médias…

    Sopra : Au début on avait peur, les gens ils pouvaient s’attendre à des morceaux « bouge ton boul’ » comme tout les 2e albums…Nous on s’est dit on va leur casser les c***lles, on va leur envoyer « Le monde est… » en plein aout. On a beaucoup le coté mélancolique marseillais piano, violon parce qu’on kiffe ça, mais on s’est dit que les gens allaient peut-être pas adhérer…Mais au final, les gens suivent, on est super content.

    L’album est quand même vachement sombre ?

    Sopra : En fait on découvre l’album en faisant l’interview, nous on était sur et certain que l’album il était noir qu’on pouvait le vendre avec des lames et des comprimés, mais à force de faire des interviews, on a capté qu’il était comme le 1er, mais plus réaliste… On ne peut pas reproché aux gens d’avoir 17 ans. (…) Mais l’album il n’est pas noir, il est plus bleu…

    quand tu es jeune tu as pas la vie en pleine face…

    Alonzo : Et puis c’est le 1er album, tu frappes de tout les cotés, c’est notre vie de 0 à 17ans…

    Soprano : Tu subis pas les problèmes de tes parents, comme maintenant nous on les subit…On a des familles. Donc pour nous c’était impossible de faire un album festif, le rap c’est éphemere, les tournées, les fans…Demain comme il dit, « tu peux passer de l’affiché à l’afficheur… ».Si demain tu es bidon, les gens ils te crachent à la figure, donc il vaut mieux rester simple et tu as rien à te reprocher.

    Chacun de vous a monter sa structure…

    Soprano : Il y a Tse d’Alonzo avec Sale Equipe et Ligne 26, Section Hunter pour Vincenzo et Sya Style a monté Beat Vandalism… Et Turntable Dragons… ???

    Sya Styles : Ca s’est un peu dispersé avec le rap on a plus le temps de mettre en place des projets ensemble, on continue toujours à s’entrainer, mais vu que le rap prend du temps…on a moins de temps pour le reste. Il y a moins de demande de scratch sur les albums, les gens sont moins prêt a écouter du scratch comme tu en entends sur les petites tapes…Il faut d’abord une phase d’éducation…

    Chaque membre du groupe a son solo sur le disque, toi non, pourquoi ?

    Sya Styles : Ca a été fait, on a tous nos solos, mais le mien il n’a pas été mis à cause des voix, j’ai zappé un truc, c’est que faut clearer même les voix de film. J’ai pas percuter de suite, car d’habitude sur les mix-tapes, il y a pas ce problème de clearance. Soprano : Sur cet album ont a eu beaucoup de probleme de clearance..On a fait les prods sans calculer…Il y a eu des galères des samples et des morceaux qu’on a du enlever…

    Alonzo : Il y a « Lady » qui a sauté, même « Le Goulag », on a sauvé « Stone » où on a tout rejoué.

    Justement, Sopra, tu es présent aussi sur la prod…

    Soprano : Quand Sya il partait au Canada faire ses tournées, je lui volait sa mpc et je l’appelai pour savoir les trucs à faire niveau son. Mais ça reste Sya qui fait 75% des sons.

    Les autres titres solos…

    Alonzo : Moi j’avais un solo qui a sauté, qui s’appelle « L’appetit ne fait pas manger », il a sauté car les idées que

    j’avais à la base, au final, c’était plus ça. J’aurai avoir aimé Joey Starr sur ce morceau, mais je n’ai pas eu l’audace de l’appeler…J’avais pêur de lui demandé d’interprété de que j’ai écrit. Pour ces raisons il a été enlevé.

    Vincenzo : Sur le premier j’avais le morceau « L’enjeu », c’est un morceau calme (note de Soprano, « c’est le premier à avoir fait un morceau solo ») et là je voulais changer d’ambiance. On s’est arrété sur un son assz westside tout en restant dans la taciture de l’album, « Zone de quarantaine ».

    Soprano : « Comme une bouteille à la mer », c’est un morceau , j’étais pas bien ce jour là. C’était pendant la période où on enregistrait « Mains pleines de ciment », le groupe qui devait enregistré il était pas là, alors en galère, et vu que le studio il fallait quand même le payer j’ai écrit dans la journée et j’ai posé le jour même. Beaucoup de gens me disent qu’il se reconnaissent dans le morceau, ça m’encourage, je me dis que je suis pas le seul à être fou… « Justicier »…

    Soprano : Quand tu commences à être un peu célèbre ils aiment t’envoyer des trucs, regarde Sniper, Mr R,…D’habitude on a pas trop de problèmes.

    Alonzo : Dans nos permis, c’est toujours marqué Plan d’Aou, et quand il te demande ce que tu fais dans la vie et que tu dis artiste, ils font la liaison… « Civil »…

    Alonzo : On est des gens simples à la base, on s’y attendait pas à ça…on vendait 30000 on était content on a fait disque d’or et l’euphorie de certaines personnes ont fait que parfois nous étions mal à l’aise. Des coups de téléphones, des gens qui dorment devant chez toi pendant 3 jours, toi tu as pas envie de sortir…Tu peux croiser n’importe qui n’importe ou à Marseille…Des fois on a l’impression que notre vie privé passe devant et ça pèse un peu lourd, mais ça a jamais été méchant. Tu peux pas me croiser dans la rue et me dire « Alonzo vas-y rappe, fais moi un beat box »…

    Soprano : Dans la rue certains nous prennaient pour des juke-box….on en rigole…

    Alonzo : Nos textes reflètent nos mentalités, les gens peuvent comprendre ce morceau, c’n’est pas pour que les gens se vexent…

    Soprano : Faut nous voir comme des hommes, c’est aussi la faute de certains rappeurs avec les bling-bling, les timinick…Nous, on est des enfants éduqués, personne n’est plus haut que l’autre. Faut respecter les gens.On est simple, personne n’appartient à personne. On est monsieur tout le monde…

    Comme sur le premier album, peu de featuring…Vous faites les feats chez les autres on sent que l’album c’est le votre…

    Alonzo : Pour te dire la vérité notre album, c’est chez nous…Il devait y avoir un morceau avec La Swija, Lygne 26 et Lorenzo pour présenter les 3 labels, ça s’est pas fait par manque de temps, mais on est souvent avec eux…Tiken Jah Fakoli est beaucoup pris, beaucoup de gens le sollicite…Il reste juste Ana sur « Enfants de la lune ». Un feat faut que ce soit autant musical que humain… sinon on est 3 on a beaucoup de choses à dire. (…Petit passage sur l’orthographe la prononciation, quelques rires, il vout suffit de ré-écouter Comme un aimant vous devriez comprendre…les histoires et les sorties marseillaises…les prochaines pochettes aussi)

    Les solos justement…

    Soprano : On a nos labels, même les pochettes auront

    un rapport avec celles de Psy4, on sera toujours les un avec les autres, on s’appuie… On veut montrer à tous le monde qu’on peut se construire et avancer dans la même direction sans être perverti… On parle beaucoup avec les anciens pour ne pas refaire les mêmes erreurs. On a constaté que si l’un d’entre nous avait fait son solo après le premier Psy4, ça aurait comme beaucoup, détruit l’instinct de groupe. Le but c’est quand il y en a un qui sort, tout le monde soit derrière.

    Quel rapport vous avez avez avec le rap français ?

    Soprano : Comme dirait Alonz’, « le rap c’est pour passer des messages pas rapper pour rien ». Tu peux penser ça mec, mais c’est pas mon avis. Mais on aime bien l’ecriture d’un Nas, Eminem, Kanye West, mais on aime bien aussi les ambiances G Unit…Mais dire le rap est mort c’est dénigrer tout les gens qui travaillent dans des mjc, des studios, les magazines…Mais le rap vend toujours, mais il y a les street albums tout ça…

    Derniers skeuds achetés…

    Soprano : The Game, Ali…mais Game fait l’unanimité…Youssoufa, Bakar, Tandem…Bakar, Mic Fury…mais on écoute d’autres trucs, comme Zazie, Balavoine… Sya Styles : Moi le dernier truc, Miri Ben Ari… Vincenzo : Bobby Valentino…

    Des messages important, un truc à dire, un oubli de ma part…

    Soprano : On est parti au Maroc enregistrer l’album, pour mettre l’esprit au vert…On a une pochette lenticulaire pour les 20000 premiers cd (en plus ca coute pas grand chose de plus) avec un dvd aussi…Et pour la journée promo on fait une journée marathon, 3 shows case, Paris, Lyon, Marseille…


    Ecrire un commentaire

     Nom